La dominance, un sujet qui fait débat.

La dominance est un principe qui est remis en cause par de nombreuses études actuelles. Ce petit article à pour but de vous présenter mon point de vu sur ce sujet brulant.

Qu’est-ce que la dominance?

On entend souvent dire mon chien est dominant, mais est-ce fondé? Que veut dire un chien dominant? Est-ce un abus de langage?

D’autres part, à une certaine époque (et encore aujourd’hui malheureusement), on préconisait au maître de prendre la place de dominant dans sa relation avec son chien. Qu’est-ce que cela implique?

Définition de « Dominant » tiré du Larousse:

« Position relative de deux individus résultant de l’établissement d’une hiérarchie sociale dans le groupe. (Elle est fondée sur l’établissement des rapports de force à la suite de situation agressive »

Comme le souligne Lucyan David Mech, zoologiste américain:

« Le problème n’est pas tant la terminologie que ce qu’elle implique faussement, une hiérarchie de domination rigide et fondée sur la force. »

A mon sens, le problème est bien là, lorsqu’on parle de « dominer son chien », on sous-entend une lutte perpétuelle fondée sur la force / la peur pour accéder à un rang hiérarchique supérieur. Est-ce la relation que l’on souhaite avoir avec son chien? Ou souhaitons nous plutôt une relation basée sur la confiance et le respect?

Origine de la théorie de la dominance et nouvelles observations

Les théories de la dominance sont issus d’observations faites sur une meute de loup en captivité. Ce groupe constitué par l’homme présentait de nombreux conflit hiérarchiques entre les individus. Dans la nature, ces conflits sont bien moins nombreux car la survie de la meute est dépendante de la coopération de ces membres. Depuis de nombreux chercheurs se sont intéressés à la question en observant des meutes de loup en liberté. Ces recherches ont montré que le concept de hiérarchie est très floue car c’est un concept humain. Les loups s’expriment d’avantage par des ritualisations pacifique que par des confrontations.

De plus, on peut se demander si l’observation du loup est un bon modèle pour analyser le comportement de nos chiens? Et ce modèle est-il pertinent pour étudier la relation que nous entretenons avec nos chiens domestiques? Nos chiens d’aujourd’hui ont des caractéristiques comportementale bien trop éloignées de celles du loup pour pouvoir utiliser ce modèle.

La dominance inter-spécifique existe-t-elle?

L’existence d’un hiérarchie de dominance entre deux espèces différentes semble donc infondé.

Etre le guide pour son chien

Par contre, si on considère que la dominance se rapporte à la faculté d’un individu à préserver ou réguler l’accès à certaines ressources, cela n’as rien à voir avec un quelconque statut.

Dans ce cas, aucun doute à avoir, l’homme « domine » son chien, car c’est lui qui maîtrise l’accès aux ressources (alimentaires, sociales, et même de reproduction).

Le chien est un « perpétuel suiveur dépendant » (Scott et Fuller). L’Homme détient les ressources, le chien doit juste apprendre à être « poli » pour les obtenir.

L’Homme as donc le devoir de répondre aux besoins du chien pour lui permettre d’être « bien dans ces pattes » et de l’éduquer pour lui apprendre « les bonnes manière ». Il n’as aucun besoin d’utiliser la force pour cela.

« Ce concept de dominance est déformé, détourné. Il est devenu une justification pour appliquer des méthodes coercitives et inadaptées au chien. Il est devenu le moyen de se faire entendre par la force sans écouter le chien ni essayer de le comprendre. Ce schéma réducteur et simpliste est appliqué très souvent durement. Il est la porte ouverte à toutes les violences. Le maître ne s’en pose même pas la question tant ces croyances sont ancrées et parce qu’il l’a vu à la télévision. Vouloir instaurer une relation de gagnant-perdant et tout le monde est perdant. » Valérie Teppe.

Qu’en est-il de la dominance intra-spécifique?

On a vu qu’établie une hiérarchie de dominance avec notre chien n’est pas fondé, mais qu’en est-il des chiens entre eux?

ritualisation entre chiens

Les chiens, comme les loups peuvent le faire, s’exprime par des ritualisations. Si vous observez des chiens en interaction, vous observerez que certaines postures/ mimiques ont pour but d’apaiser les tensions: ce sont les signaux d’apaisements. Est-ce ainsi qu’une hiérarchie se met en place? Peut-être, mais cette hiérarchie n’est pas fixe et linéaire. En fonction du contexte et de l’environnement, les  rôles peuvent bouger.

Étudier la hiérarchie entre chien n’aurai de sens qu’au sein d’un groupe stable (qui vivent ensemble). Au sein de certain groupe, la présence d’un « leader » (je n’utilise pas le mot dominant car il as souvent acquis cette position par son « charisme » plus que par la force) est évidente. Dans d’autre il semble impossible de déterminer s’il y en a un…

« Le fait que la hiérarchie intraspécifique chez les chiens n’ait pas été prouvée, ne veut pas dire que ceux ci ne manifestent pas des relations de dominance/subordination ni ne présentent des comportements de compétition. Cela ne veut pas dire non plus qu’elle n’existe pas. Si elle existe, elle est mouvante selon les contextes, les individus, les évènements. » Valèrie Teppe

En conclusion

Le concept de dominance est un concept humain, pourquoi vouloir l’appliquer aux animaux?

L’Homme n’as aucun besoin de dominer son chien par la force (et cela ne ferai que dégrader la relation qu’il entretiens avec son chien). Par contre, il doit être un guide pour son chien, lui fournir les ressources dont il a besoin et lui dicté des règles de vie pour permettre une vie en harmonie.

Les chiens entre eux communiquent par des ritualisations qui ont justement pour but de limiter les conflits.

Attention cependant, dans certains cas, on se « cache » derrière ces termes (« soumis », « dominant ») pour ne pas voir le problème.

Un chien qui adopte à outrance une position de soumission peut être un chien peureux. Il est alors important de travailler pour lui redonner confiance en lui.

Un chien qui montre des comportements agressifs, n’est pas un chien dominant, c’est un chien a qui il est nécessaire d’apprendre les auto-contrôles et à adopter un meilleur comportement.

Si votre chien présente ce type de comportement et que vous souhaitez que je vous aide à avoir un chien mieux dans ces pattes, n’hésitez pas à me contacter.