Communiquer avec son chien grâce aux signaux d’apaisements

Toute relation saine se construit grâce à une bonne communication. Avec votre chien il en va de même, apprendre à communiquer avec lui est donc primordial pour bâtir une relation harmonieuse.

Les signaux d’apaisements ont une part importante dans la communication canine. Savoir les détecter, les comprendre mais aussi les utiliser, c’est ce que souhaite nous transmettre Turid Rugaas à travers son ouvrage « Les Signaux d’apaisement – Les Bases de la communication canine »

Les signaux d’apaisement un outil de communication

Les signaux d’apaisements font parti de la communication gestuel. Ils sont « employés dans un premier temps en prévention pour éviter les menaces des gens et des chiens, calmer la nervosité, la peur, le bruit ou toute chose désagréable. Les chiens emploient les signaux pour apaiser quand ils se sentent stressés ou inquiets, pour signifier aux autres qu’ils peuvent se sentir en sécurité, pour leur faire comprendre la bienveillance indiquée par les signaux et pour se lier d’amitié avec les autres chiens et les personnes. »

Les signaux d’apaisement comment les identifier?

Il existe de très nombreux signaux d’apaisements.  Certains sont plus souvent utilisés que d’autre en fonction des individus, d’autres peuvent avoir une signification totalement différente dans un autre contexte.

Les signaux d’apaisement les plus facilement observables sont:

  • Tourner la tête
  • Se détourner
  • Plisser les yeux
  • Se lécher la truffe
  • Se figer ou utiliser des mouvements très lents
  • La révérence (position d’appel au jeu immobile)
  • S’asseoir ou se coucher
  • Bailler
  • Comportement de substitution: Flairer, se gratter,…
  • Contourner
  • S’interposer
  • Remuer la queue
  • Lever une patte

Utiliser les signaux d’apaisement en éducation canine

Savoir repérer les signaux d’apaisement est une chose, mais cela est bien inutile si cela ne vous permet pas d’adapter votre approche du chien.

Observer son chien et adapter son comportement à son état émotionnel vous permettra une meilleur complicité:

  • Si votre chien est stressé dans certains environnement, savoir lire les signaux d’apaisement permettra d’entamer le travail de désensibilisation au rythme du chien.
  • Pendant une séance d’entrainement (obéissance, agility,…), si votre chien commence à exprimer ces signaux il faut se remettre en question. L’entrainement devient stressant pour lui. Il faut donc se demander comment rendre ce travail plus motivant pour lui.
  • Si un chien est craintif à votre égard adopter vous même les signaux d’apaisement afin de le calmer. Vous pouvez bailler, détourner le regard, vous asseoir,…
  • Sur la photo ci dessus on peut se rendre compte que le chien n’est pas à l’aise (léchage de truffe, yeux plissés, oreilles en arrière,…). La majorité des chiens n’apprécie pas une approche aussi direct avec une main au dessus de la tête.  Adopter une approche plus douce, sur le côté est à privilégier pour une meilleure expérience pour le chien.

L’ouvrage de Turid Rugaas, Les signaux d’apaisement : Les bases de la communication canine est une mine d’or pour apprendre à communiquer avec les chiens. Tout propriétaire de chien devrait apprendre à observer et comprendre ces signaux afin d’être plus à l’écoute de son compagnon.

N’hésitez pas à me raconter en commentaire si vous avez observé ces signaux chez votre chien et dans quel contexte.